Shopping

 

Avec près de 30 millions de visiteurs chaque année, Paris est une des plus grandes destinations touristiques au monde. Selon les statistiques de l'office de tourisme, le shopping est la motivation principale pour 60 % d'entre eux. Ses boutiques font les délices des visiteurs de la terre entière, Chine en tête, suivie de la Russie, du Japon et des États-Unis. Quels sont les lieux privilégiés de nos visiteurs pour dépenser leurs devises ? Bien entendu, les grandes enseignes de la mode, de l'art, de la création et des bijoux tiennent le haut du pavé.

« Paris = mode », cette simple équation est gravée dans tous les esprits, et avec justesse. Avec près de 6000 boutiques de prêt-à-porter, le choix en matière de vêtements, chaussures, accessoires est inépuisable. Haute couture et marques plus abordables, tout le monde peut trouver son style entre luxe et décontraction.

Les grands magasins du boulevard Haussman, en plus de leur architecture Art Nouveau qui en fait des monuments à part entière, présentent aussi un choix impressionnant pour les amateurs de lèche-vitrine. Mode bien sûr, mais aussi décoration, arts de la table, beauté, épicerie fine, tous les fleurons de l'art de vivre à la française.

Les marchés aussi attirent par leurs aspects colorés, la gouaille des vendeurs et la vie authentique qui les anime. Marché aux fleurs et aux oiseaux devant le  palais de justice, livres devant la porte de Versailles, création contemporaine à Montparnasse, bouquinistes du bord de Seine, sans oublier les vides greniers, le choix attire le chaland venu de tous les horizons.

Les chercheurs de rareté aiment bien parcourir les rues du Marais et de l'île Saint-Louis à la découverte de l'antiquaire qui pourra leur proposer la toile, la statuette, ou l'œuvre d'art qu'ils convoitent. Des artisans sculpteurs sur bois, ou travaillant le cuivre, ouvrent aussi leurs ateliers pour présenter leur production.

Le choix du shopping à Paris est un des fers de lance de l'économie locale. Les autorités politiques ne s'y trompent pas et organisent de grandes campagnes de communication comme « shopping by Paris » pour promouvoir les soldes à l'étranger et stimuler la fréquentation dans la période creuse du début de l'année. Mais il faut faire mieux, car si la France est la première destination touristique au monde, elle ne que la troisième en termes de recette derrière les États-Unis et l'Espagne.